S’expatrier en Espagne #2 : l’intégration

barcelona-skylineAprès avoir inauguré la section « S’expatrier en Espagne », (premier volet ici), j’ai décidé de continuer dans la lancée au vu de votre engouement et des nombreuses questions que je recevais. L’expatriation n’est pas chose facile et encore moins une décision à prendre à la légère, on m’a souvent demandée comment s’était passée mon intégration dans la ville, si je m’étais fait rapidement des amis et si j’avais pris rapidement mes marques. Lorsque l’on s’expatrie, la peur de ne pas s’intégrer dans la nouvelle société est une peur tout à fait normale, les questions fusent, vais-je me faire des amis ? Ma nouvelle vie va-t-elle me correspondre ? Vais-je me faire à la manière de penser des gens ? Je vous dirais de ne pas vous poser autant de questions et comme un ami m’a dit il y a quelques jours « quand j’ai peur de quelque chose je fonce ». Belle phrase qui illustre bien notre article du jour.

S’intégrer dans un nouveau pays et connaître du monde

Il n’est pas facile d’arriver ailleurs et de ne pas maitrîser la langue du pays, cette situation n’est pas des plus agréables et cela requière que l’on sorte de notre zone de confort. Transformez le désagréable en agréable pour profiter à fond de votre expérience à l’étranger.  On débarque, on ne connait personne, mais l’envie d’explorer et la curiosité prennent vite le dessus. Plusieurs options s’offrent à vous et avec l’accès à Internet de nos jours, c’est plutôt difficile de se retrouver seul. Cherchez sur Internet des sites succeptibles de vous faire rencontrer du monde (fuyez les français dans un premier temps), allez dans les universités pour vous joindre aux fêtes Erasmus, parlez avec les gens dans la rue et n’ayez surtout pas peur. L’étranger c’est l’aventure donc prenez le risque. On peut faire de chouettes rencontres quand on s’y attend le moins.

Il est parfois très facile de se sentir seul et de s’enfermer par peur, au lieu de vous morfondre cherchez un moyen de vous ouvrir aux autres, sortez et découvrez les belles choses que peut vous offrir votre nouvelle ville. Travailler dans une nouvelle ville est également un bon moyen de se socialibiliser et si vous aimez le sport, inscrivez–vous dans la salle de sport de votre quartier, vous ferez sûrement de belles connaissances.

Vouloir partir de son pays et s’installer dans un autre est synonyme d’aventures, de recherche de soi-même et d’ouverture d’esprit, grâce à ces trois choses vous pourez vous sentir à l’aise dans un endroit qui vous était auparavant totalement inconnu.

About these ads

2 réflexions sur “S’expatrier en Espagne #2 : l’intégration

  1. J’ai adoré cet article! Je te comprends totalement, je vis la même situation que toi: je suis Suisse maisvit à Madrid depuis un an et demie. Et tu as raison, l’intégration n’est pas vraiment le principal problème, une fois qu’on trouve le courage d’essayer et de sortir un peu, les amis viennent tous seuls, surtout en Espagne ou les gens sont généralement si amicau (presque trop parfois, tu ne trouves pas ? ;))

    Je parle un peu de mon expérience sur mon blog, passe y faire un tour si tu veux :D Bonne continuation!

    http://journeyofalonelybird.blogspot.com.es/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s